Les pharmaciens redoutent une pénurie de vaccin contre la grippe

Jamais le vaccin contre la grippe n’avait eu un tel succès.
Alors que chaque année la France peine à convaincre les personnes à risque de se vacciner, cette année, le vacin anti-grippe qui a connu un succès sans précédent est désormais quasiment introuvable.

La campagne de vaccination a ouverte mi-octobre mais d’après une enquête réalisé par l’USPO (l’Union syndicale des pharmaciens d’officine) auprès de ses adhérents, le syndicat estime entre 70 à 90 % le nombre de pharmacies qui n’a déjà plus de stock.

Avec Sanofi et Mylan, le labrotaoire GSK – qui avait interrompu la mise sur le marché de son vaccin ces dernières années – a d’ailleurs été sollicité par le gouvernement pour abonder le stock de réserve. « Nous venons de confirmer que nous sommes en capacité de leur fournir des doses de notre vaccin quadrivalent contre la grippe, FluarixTetra » indique GSK à BFM Business. Face aux pénuries, les livraisons étalées de vaccins vont donc s’accélérer et la prochaine arrive cette semaine.

Si l’Etat tente aujourd’hui de se constituer un stock supplémentaire de deux millions de doses de vaccin, il ne lui sera pas possible de repasser une commande plus importante auprès des laboratoires pour cette année, car la production du vaccin antigrippal répond à un calendrier très précis. Elle démarre chaque année au mois de février, une fois que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) envoie aux laboratoires sa recommandation de sélection de souches à mettre dans le vaccin, selon les informations indiquées par Sanofi.