Les médicaments à l’unité divisent les officines

La délivrance de médicaments à l’unité pour éviter le gaspillage est contesté par les officinaux et les industriels.

close-up, drugs, medical

C’est le sentiment du Leem (Les entreprises du médicament) qui pense qu’il s’agit d’une fausse bonne idée de dispenser les médicaments à l’unité pour laquelle les députés ont donné leur feu vert dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Toutefois, l’amendement qu’ils ont adopté prévoit un recours limité de la vente à l’unité à quelques médicaments dont la liste sera fixée par arrêté.
L’idée de la généraliser à tous les traitements a donc été abandonnée.

Le texte de vote prévoit donc : « Afin d’éviter le gaspillage des médicaments, lorsque leur forme pharmaceutique le permet, la délivrance de certains médicaments en officine peut se faire à l’unité ».